LA DEMARCHE D’OBSERVATION

La démarche d’observation permet de prendre conscience de ce qu’on fait concrètement, de ce qui se passe réellement : cela (re)questionne le sens des pratiques quotidiennes pour saisir en quoi elles sont porteuses par rapport au projet pédagogique. Cela donne à voir ce qui « fonctionne » bien et renforce, par la même occasion, le sentiment de compétence chez les professionnels. De plus, repartir du point de vue de l’enfant invite à une autre grille de lecture : le professionnel se (re)centre sur l’enfant. Cette pratique d’observation permet d’analyser le vécu de l’enfant par rapport à ce qui se passe, à ce qui est mis en place. De fait, cela permet également à l’adulte de ne pas s’installer dans une routine d’accueil tout en favorisant l’analyse des pratiques.