Projet social

Au 1er Janvier 2019

Association Sucres d’Orge – rue des Hargers - 80160 Conty

Tel : 09 52 01 06 54        Fax : 09 57 01 06 54      Email : creche.conty@free.fr

 

PRESENTATION DE L’ASSOCIATION GESTIONNAIRE

 

La crèche de Conty est une crèche associative autonome créée le 15 août 1990 (date de la création de l’actuelle association).

La Communauté de communes du Somme Sud-Ouest (la CC2SO) compte deux crèches associatives sur son territoires (Essertaux et Conty).

A l’origine, les deux crèches ont été créées sur Essertaux par une même association.

Puis, une association juridiquement autonome de la première a été créée pour que les deux structures vivent chacune de leur côté avec leur propre fonctionnement.

Elles portent toutes les deux le nom de crèche « Sucres d’Orge ».

Les premiers locaux se situaient rue du Général LECLERC puis, rue de la Poste.

A compter du 21 Mars 2016, ils se trouveront rue des Hargers.

 

Initialement conçue pour satisfaire un besoin collectif de garde, l’association de la crèche a su s’imposer comme élément nécessaire du territoire pour être délégataire d’une mission de service public.

La compétence scolaire/enfance/jeunesse étant acquise par la Communauté de communes, les crèches sont de fait des interlocuteurs privilégiés.

 

CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE

 

Données démographiques

 

Ancien chef-lieu de canton (chef-lieu jusqu’à mars 2015), Conty se trouve à 25 km au sud d’Amiens, à

40 km au nord de Beauvais, à 12 km à l’Est de Poix de Picardie et à 15 km à l’Ouest d’Ailly sur Noye.

La communauté de communes totalise un peu moins de 38439 habitants pour 121 communes.

La communauté de communes dispose de tous les commerces (supermarchés, pharmacies, opticien…), services (soins médicaux, établissements scolaires,) et moyens de garde (crèches, assistantes maternelles, accueils de loisirs sur tout le territoire).

 

Un territoire attractif ? Une action volontariste ? Conjonction habile ?

 

Autrement dit, le territoire dispose d’une population dont l’habitat symbolise le désir de vivre là en consommant sur place même si la majorité des actifs travaille sur Amiens métropole (55 % en 2011).

L’attrait de la communauté de communes est en étroite concordance avec une qualité de vie : la 3ème couronne périurbaine (30 à 40 km d’Amiens) attire par son coût foncier accessible notamment chez les jeunes plutôt diplômés avec un projet de vie orienté vers la « nature ».

La CC2SO y répond par les services proposés aux enfants de 0 à 12 ans : Relais Assistant Maternel, Crèches, A.L.S.H. permanents ouverts de 7h30 à 18h30 voire 19h00 en péri et extra-scolaire.

A travers la qualité et la quantité de ses services, la communauté de communes anticipe les mutations de population de son territoire : la concentration de tous les services du Centre Hospitalier Universitaire sur Amiens sud apporte une nouvelle population au territoire intercommunal.

L’aménagement de la future zone d’activités du Bosquel (46 ha) avec l’échangeur autoroutier de l’A16 et le projet de village vacances sur les thèmes de l’eau, de la pêche et du cheval devraient amener de nouvelles familles notamment avec les zones pavillonnaires issues du Plan Local d’Urbanisme qui devient Intercommunal ou Communautaire.

 

Ce schéma élaboré ne sera-t-il pas modifié par la réforme territoriale reléguant Amiens à une simple préfecture de département perdant ses services actuels liés au chef-lieu de la préfecture régionale ?

 

DESCRIPTION DE LA STRUCTURE

Le centre multi accueil réunit dans un même bâtiment une crèche collective et un relais assistants maternels existant déjà dans deux autres lieux.

Le centre multi accueil accueille les enfants habitant les communes de la Communauté de Communes. Quant à ceux, habitant en dehors ils peuvent être accueillis mais ne seront pas prioritaires.

Sous réserve de places disponibles, il est possible de réaliser des accueils d’urgence pour les enfants dont les parents rencontrent une difficulté pour faire garder leur enfant dans le cas du retour à l’emploi ou dans le cas de difficultés sociales.

L’accueil des enfants porteurs de handicaps sera favorisé lorsque le handicap est compatible avec la vie en collectivité.

La crèche collective accueille des enfants de 2 mois 1⁄2 à 3 ans révolus en accueil régulier ou occasionnel de 7h00 à 19h00 du lundi au vendredi. Sa capacité est de 30 enfants selon un agrément modulé.

Le centre multi accueil se situe en bordure juste derrière l’école publique

 

Tout l’aménagement du centre multi accueil s’est fait en tenant compte des décrets du 1er Août 2000 et du 20 Février 2007 qui précisent les modalités d’organisation et de fonctionnement :

• Art. R. 180-9 : « Les locaux et leurs aménagements doivent permettre la mise en œuvre du projet pédagogique. Les personnels des établissements doivent pouvoir y accomplir leurs tâches dans des conditions satisfaisantes de sécurité, d’hygiène et de confort, en portant aux enfants une attention constante et en organisant de manière adaptée à leurs besoins les repas, le sommeil, le repos, les soins corporels et les activités de jeu et d’éveil » :

 

LE PERSONNEL

Selon les décrets du code de la santé publique : 

  • Art. R. 180-14 « Aucune personne ayant été condamnée pour des faits contraires à l’honneur, à la probité et aux bonnes mœurs ne peut être recrutée comme personnel d’un établissement ou d’un service visé à l’article L. 2324-1 »

  • Art. R. 2324-34. « Sous réserve de l'application des dispositions des articles R. 2324- 35 et R. 2324-37, la direction d'un établissement ou d'un service d'accueil peut être confiée :

    • 1)  Soit à une personne titulaire du diplôme d'Etat de docteur en médecine ;

    • 2)  Soit à une personne titulaire du diplôme d'Etat de puéricultrice justifiant de trois ans d'expérience professionnelle ;

    • 3)  Soit à une personne titulaire du diplôme d'Etat d'éducateur de jeunes enfants, à condition :

      qu'elle justifie d'une certification au moins de niveau II enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles prévu à l'article L. 335-6 du code de l'éducation, attestant de compétences dans le domaine de l'encadrement ou de la direction ;

      qu'elle justifie de trois ans d'expérience professionnelle ;

      que l'établissement ou le service comprenne dans son effectif une puéricultrice diplômée d'Etat ou, à défaut, un infirmier ou une infirmière diplômée d'Etat justifiant au moins d'une année d'expérience professionnelle auprès de jeunes enfants. »

                        4)  Par dérogation, au poste de directeur : - éducateur de jeunes enfants avec 5 ans     d'expérience professionnelle dont deux ans au moins comme directeur ou directeur adjoint d'une structure d'accueil de jeunes enfants, - sage-femme ou infirmier justifiant de 5 ans d'expérience professionnelle comme directeur ou directeur adjoint d'une structure d'accueil de jeunes enfants.

       La directrice du centre multi accueil est une infirmière ayant 7 ans d’expériences professionnelles auprès des enfants.

  • Art. R 180-18 « Les établissements et services veillent à s’assurer, compte tenu du nombre, de l’âge et des besoins des enfants qu’ils accueillent et de leur projet éducatif et social, le concours d’une équipe pluridisciplinaire composée de professionnels qualifiés, notamment dans les domaines psychologique, social, sanitaire, éducatif et culturel »

  • Art. R. 2324-39. - I. - Les établissements et services s'assurent du concours régulier d'un médecin spécialiste ou compétent qualifié en pédiatrie, ou, à défaut, de celui d'un médecin généraliste possédant une expérience particulière en pédiatrie, dénommé médecin de l'établissement ou du service. « II. - Le médecin de l'établissement ou du service veille à l'application des mesures préventives d'hygiène générale et des mesures à prendre en cas de maladie contagieuse ou d'épidémie, ou d'autres situations dangereuses pour la santé. Il définit les protocoles d'action dans les situations d'urgence, en concertation avec le directeur de l'établissement ou du service et, le cas échéant, le professionnel de santé mentionné aux articles R. 2324- 34 et R. 2324-35, et organise les conditions du recours aux services d'aide médicale d'urgence. « Le médecin de l'établissement ou du service assure, en collaboration avec le professionnel de santé présent ou apportant son concours à l'établissement ou au service, les actions d'éducation et de promotion de la santé auprès du personnel et, le cas échéant, auprès des parents participant à l'accueil.

    Août 2000 et du 20 Février 2007 :

    « III. - En liaison avec la famille, le médecin de l'enfant et l'équipe de l'établissement ou du service et, en concertation avec son directeur ou le professionnel de santé mentionné aux articles R. 2324-34 et R. 2324-35, le médecin de l'établissement ou du service s'assure que les conditions d'accueil permettent le bon développement et l'adaptation des enfants dans l'établissement ou le service. En particulier, il veille à l'intégration des enfants porteurs d'un handicap, d'une affection chronique ou de tout problème de santé nécessitant un traitement ou une attention particulière et, le cas échéant, met en place un projet d'accueil individualisé ou y participe.

    « IV. - Le médecin de l'établissement ou du service assure la visite d'admission et donne son avis sur l'admission des enfants.

    « A l'exception des enfants de moins de quatre mois et de ceux mentionnés au III ci- dessus, la visite d'admission peut également être assurée par le médecin de l'enfant. Un arrêté des ministres en charge de la famille et de la santé fixe les objectifs de la visite d'admission et le modèle de certificat médical à établir. Il fixe également les conditions de la transmission de ce document à l'établissement ou au service dans le cas où la visite d'admission est assurée par le médecin de l'enfant.

    « V. - Pour l'exercice de ses missions et lorsqu'il l'estime nécessaire, le médecin de l'établissement ou du service, à son initiative ou à la demande du professionnel de santé présent ou apportant son concours à l'établissement ou au service et avec l'accord des parents, examine les enfants. »

    Le médecin de la Crèche est le Docteur COBERT Jennifer

     

  •  « Art. R. 2324-41. - Les établissements d'accueil collectif d'une capacité égale ou supérieure à vingt-cinq places disposent d'éducateurs de jeunes enfants diplômés d'Etat à raison d'au moins un demi poste, auquel il est ajouté un demi poste de plus par tranche complète de vingt places supplémentaires au-delà de vingt-cinq.

    « Les services d'accueil familial d'une capacité égale ou supérieure à trente places disposent d'éducateurs de jeunes enfants diplômés d'Etat à raison d'au moins un demi poste, auquel il est ajouté un demi poste de plus par tranche complète de trente places supplémentaires au-delà de trente. »

     La structure compte parmi ses effectifs une salariée en VAE du diplôme d’éducateur de jeunes enfants.

  • « Art. R. 2324-42. - Les personnels chargés de l'encadrement des enfants doivent être des puéricultrices diplômées d'Etat, des éducateurs de jeunes enfants diplômés d'Etat, des auxiliaires de puériculture diplômés, des infirmiers diplômés d'Etat ou des psychomotriciens diplômés d'Etat et, pour moitié au plus de l'effectif, des titulaires ayant une qualification définie par arrêté du ministre chargé de la famille, qui doivent justifier d'une expérience ou bénéficier d'un accompagnement définis par le même arrêté. »

     Le choix a été fait de n’employer que des personnes ayant un diplôme de la petite enfance donc soit des éducateurs de jeunes enfants, des auxiliaires de puériculture ou des personnes ayant le CAP petite enfance.

  • Art. R 180-22 «L’effectif du personnel placé auprès des enfants est d’un professionnel pour cinq enfants qui ne marchent pas, et d’un professionnel pour huit enfants qui marchent » « ... »« Pour des raisons de sécurité, l’effectif du personnel présent auprès des enfants à tout moment dans la structure d’accueil ne doit pas être inférieur à deux, dont au moins un professionnel répondant aux conditions de qualification fixées par l’arrêté prévu à l’article R 180-21 »

    Le matin et le soir deux professionnels sont présents dont au moins un éducateur de jeunes enfants ou une auxiliaire de puériculture.

    ORGANISATION DE LA STRUCTURE EN FONCTION DES OBJECTIFS

     

    Diversification de l’offre par rapport aux besoins et aux services existants

  •  Répondre aux besoins des familles en fonction de leurs horaires et notamment en tenant compte des horaires atypiques

  • Répondre au manque de places d’accueil du jeune enfant

     

    Intégration des parents à la vie de la structure

  • Investissement au sein du Bureau et du Conseil d’Administration

  • Propositions d’activités parents/enfants pendant le week-end

  • Sorties pédestres / Décoration de la structure pour les fêtes de Noël / Sortie piscine….

     

    Favoriser l’autonomie

  • Laisser les enfants prendre des initiatives

  • Apprentissage des plus petits grâce aux plus grands

  • Vivre ensemble

     

    Initier les enfants au respect de l’environnement

  •  Education des enfants sur les économies d’eau et d’électricité

  •  Motivation et sensibilisation de l’équipe

  •  Apprentissage du respect de l’environnement immédiat : ne pas jeter de déchet, ne pas cueillir les fleurs

     

    Travail en partenariat en s’appuyant sur les ressources du territoire

  • Maison de retraite

  • Maison Familiale Rurale de Conty

  • Médiathèque/Bibliothèque de Conty